T'es pas toi quand t'as faim ! Surtout pendant les règles...

Mis à jour : janv. 21

On compte environ 90 repas dans un cycle menstruel., il ne faut pas tenir responsable 1 seul repas sur la prise de poids à long terme. C'est plutôt ce que l'on mange régulièrement au fil des jours, des mois, des années qui influence notre poids corporel. Les hormones ovariennes influencent la prise alimentaire, le cycle menstruel est associé aux rages alimentaires et préoccupations à l'égard du poids. Il est considéré normal d'avoir des pensées négatives et de légères variations de poids.


Voici 5 raison de ne pas angoisser sur son poids pendant les règles.


1. Hormones ovariennes

Après 'ovulation débute la phase lutéale du cycle menstruel qui se termine à la première journée des règles, la sécrétion de progestérone augmente alors que la sécrétion d’œstrogènes diminue. Ces hormones peuvent exercer une influence sur la prise alimentaire en réponse à des émotions.

Nous n'avons pas de pouvoir magiques, nous ne pouvons pas contrôler le dosage de nos hormones


2. Rages alimentaires

Il est fréquent d’avoir une attirance pour certains aliments pendant les règles, comme le chocolat. Je suggère d’adopter une attitude bienveillante et d’accueillir ces envies temporaires. Les aliments qui nous font sentir coupables sont généralement mangés rapidement ou même engloutis. Mangez ces aliments en pleine conscience afin d'en faire l’expérience.


3. Préoccupations excessives

Les préoccupations à l’égard du poids sont plus prononcées juste avant le début des règles, en raison des rages alimentaires déclenchées par les changements hormonaux. L’impression de perdre le contrôle et le fait d’être attirée par certains aliments peut mener à des inquiétudes. Ces comportements sont expliqués par les règles et ils finissent par s’estomper après quelques jours.


4. État affectif

Pendant les règles, il est courant de ressentir des émotions comme l’anxiété, l’irritabilité et la tristesse. Ces émotions peuvent avoir des répercussions sur l’image corporelle et la confiance en soi. Les pensées négatives en lien avec l’apparence sont davantage présentes les jours qui précèdent les règles.

Ne soyez pas trop critiques pendant cette période de fragilité émotionnelle.


5. Variations de poids

Au cours du cycle menstruel, le poids ne varie pas de façon considérable. Toutefois, de légères variations de poids peuvent être observées, plus spécifiquement trois jours avant le début des règles. Ce phénomène peut être expliqué par la rétention d’eau et aussi parce que le poids varie naturellement d’une journée à l’autre, peu importe le moment du cycle menstruel. C’est normal.


Pour toutes ces raisons, je vous invite à arrêter de culpabiliser de trop manger et d'angoisser de grossir pendant vos règles. Gardez à l'esprit que c'est le bon équilibre et l'alimentation saine tout au long de l'année qui permet les bonnes habitudes et le maintien du poids.





  • Noir Facebook Icône
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Pinterest

©2020 par Funky Nutri.